Joyeux anniversaire du Belvédère

Sébastienne je voudrais... : Sébastienne, nous voulons partager avec toi en ce jour anniversaire cette chanson espagnole "Resistiré".
Qu'elle t'apporte tout le courage dont tu as besoin et te rappelle tes innombrables et merveilleuses ressources intérieures.
Gros bisous Laurence et Guy
Pour l'écouter : https://youtu.be/hl3B4Ql8RtQ
Voici les paroles que nous t'avons traduites :
Resistiré Je résisterai

Cuando pierda todas las partidas Quand je perdrai tous les jeux
Cuando duerma con la soledad Quand je dormirai seul
Cuando se me cierren las salidas Quand je n’aurai pas d’issue
Y la noche no me deje en paz Et que la nuit ne m’apportera pas de repos
Cuando tenga miedo del silencio Quand j'aurai peur du silence
Cuando cueste mantenerse en pie Quand il sera difficile de rester debout
Cuando se rebelen los recuerdos Quand les souvenirs se rebelleront
Y me pongan contra la pared Et me plaqueront contre le mur

Resistiré erguido frente a todo Je résisterai debout face à tout
Me volveré de hierro Je serai dur comme le fer
Para endurecer la piel Pour m’endurcir
Y aunque los vientos de la vida soplen fuerte Et bien que les vents de la vie soufflent fort
Soy como el junco que se dobla Je suis comme le jonc qui se plie
Pero siempre sigue en pie Mais qui reste debout
Resistiré para seguir viviendo Je résisterai pour continuer à vivre
Soportaré Je supporterai
Los golpes y jamás me rendiré Les coups et je n'abandonnerai jamais
Y aunque los sueños se me rompan en pedazos Et bien que mes rêves se brisent en morceaux
Resistiré, resistiré Je résisterai, je résisterai

Cuando el mundo pierda toda magia Quand le monde perdra sa magie
Cuando mi enemigo sea yo Quand je serai mon propre ennemi
Cuando me apuñale la nostalgia Quand la nostalgie me poignardera
Y no reconozca ni mi voz Et que je ne reconnaitrai même pas ma voix
Cuando me amenace la locura Quand la folie me menacera
Cuando en mi moneda salga cruz Quand je n’aurai pas de chance
Cuando el diablo pase la factura Quand le diable m’enverra l’addition
O si alguna vez me faltas tú Ou si jamais tu me manques

Resistiré erguido frente a todo Je résisterai debout face à tout
Me volveré de hierro Je serai dur comme le fer
Para endurecer la piel Pour m’endurcir
Y aunque los vientos de la vida soplen fuerte Et bien que les vents de la vie soufflent fort
Soy como el junco que se dobla Je suis comme le jonc qui se plie
Pero siempre sigue en pie Mais qui reste debout
Resistiré para seguir viviendo Je résisterai pour continuer à vivre
Soportaré Je supporterai
Los golpes y jamás me rendiré Les coups et je n'abandonnerai jamais
Y aunque los sueños se me rompan en pedazos Et bien que mes rêves se brisent en morceaux
Resistiré, resistiré... eh Je résisterai, je résisterai ... eh

Cuando pierda todas las partidas Quand je perdrai toutes les parties
Cuando duerma con la soledad Quand je dormirai seul
Cuando se me cierren las salidas Quand je n’aurai pas d’issue
Y la noche no me deje en paz Et que la nuit ne m’apportera pas de repos
Cuando tenga miedo del silencio Quand j'aurai peur du silence
Cuando cueste mantenerse en pie Quand il sera difficile de rester debout
Cuando se rebelen los recuerdos Quand les souvenirs se rebelleront
Y me pongan contra la pared Et me plaqueront contre le mur
Resistiré erguido frente a todo Je résisterai debout face à tout
Me volveré de hierro Je serai dur comme le fer
Para endurecer la piel Pour m’endurcir
Y aunque los vientos de la vida soplen fuerte Et bien que les vents de la vie soufflent fort
Soy como el junco que se dobla Je suis comme le jonc qui se plie
Pero siempre sigue en pie Mais qui reste debout
Resistiré para seguir viviendo Je résisterai pour continuer à vivre
Soportaré Je supporterai
Los golpes y jamás me rendiré Les coups et je n'abandonnerai jamais
Y aunque los sueños se me rompan en pedazos Et bien que mes rêves se brisent en morceaux
Resistiré, resistiré... eh Je résisterai, je résisterai... eh
Et je suis : Laurence et Guy ABEL