L'âne qui pête (l'âne y verse air)

Sébastienne je voudrais... : Pour toi qui a été placée sous la protection de la seule Sainte qui n'a pas besoin de porte-jarretelles, ce poème intitulé
"L'âne qui pète dans un espace de créativité attentif à la morale" (... je sais c'est un peu long pour un titre !)
Autrement dit
L'âne y verse air, il a le Fab éthique (c'est plus court mais pas beaucoup plus clair !!)...donc j'explicite ci-dessous :

Sébastienne,

Bou A un coup car il ne fait pas se laisser
Bou B l'herbe sous les pieds (surtout s'il y a dedans des petites fleurs à photographier).
Bou C la bouteille il ne faut pas laisser, car il ne faut pas
Bou D le breuvage qu'elle renferme et qui te permettra d'avancer dans les chemins
Bou E du marécage du temps qui passe.
Bou F (comme on dit en Guadeloupe pour résumer)
Bou G son corps et Bou G son cœur pour dessiner à la
Bou H les beaux contours de la vie qui s'épanouit (donc c'est jour) et qui fait
Bou Ir la beauté dans tes veines
Allez viens souffler tes Bou J

Signé : le gars tôt
Et je suis : Jérôme, j'ai Rhum, j'erre homme